Né au Cameroun, Essouma Long est un véritable griot des temps modernes. C’est un artiste qui a une double formation :

Les pieds dans la tradition Ékang 

Très jeune, Essouma Long fut initié à l'art du  Mvet par son grand-père maternel. Le mot Mvet désigne à la fois un instrument de musique et tout un genre artistique spécifique. L'aboutissement du Mvet est  la production de spectacles vivants où récit, musique et gestuelle se complètent harmonieusement . La maîtrise du Mvet exige une profonde connaissance des concepts théoriques et techniques de la culture des peuples Ékangs dans sa globalité.  De cette précieuse institution artistique des peuples premiers d'Afrique centrale, que Essouma tient son art.

Les pieds dans la modernité 

Essouma est un artiste  multidisciplinaire. Il connait également les milieux de la recherche universitaire. Auteur et critique avéré , Essouma ne célèbre pas seulement l’oralité d'une Afrique traditionnelle. Son répertoire s’inspire abondamment du vécu et des atouts actuels. Il chante et conte notre monde avec les mots des anciens, pour guérir les maux du présent. Bref, son art recherche l’essentiel enfoui dans l’humain: le bien! C’est donc un maître de la parole agréable et forte  à ne manquer.

Essouma a été accueilli par de nombreux festivals en Afrique, Europe et en Amérique du Nord. C'est une carrière en plein essor à suivre.